En France, on évalue le nombre de morsures à environ 500 000 par an, ceci en ne tenant compte que des morsures ayant nécessité des soins médicaux. Le problème est donc de taille.

Malheureusement, ce sont les enfants qui sont le plus souvent concernés.
Il est vrai qu’ils ont des comportements plus à risque avec les chiens, et ne savent souvent pas interpréter les signaux de menace émis par l’animal.

La solution à cet état de fait est, bien sûr,
LA PRÉVENTION

Concernant le chien, l’âge d’acquisition, sa socialisation, la hiérarchie mise en place dans le foyer, et bien sûr son éducation sont des facteurs préventifs importants.

Concernant les enfants, qu’ils aient ou non un chien à la maison, il est important de leur apprendre comment se comporter avec eux, leur expliquer ce qui peut provoquer une agression et quels sont les comportements adéquats à adopter, puis comment réagir face à un chien menaçant.

Cette prévention s’adresse également au public en général, il doit apprendre comment se comporter avec nos amis chiens.

Afin de prévenir les accidents, je propose, dans le cadre de séances “prévention morsures”, de vous informer sur :

  • les gestes qu’il convient de faire
  • ceux qu’il convient d’éviter
  • l’interprétation de certains signaux émis par le chiens
  • la façon de se comporter avec un chien, connu ou bien inconnu.

Ces séances de “prévention des morsures” s’adressent à des groupes d’enfants (dans les écoles ou centre de loisirs, par exemple), également à des groupes d’adultes, ou bien encore dans le cadre familial.

Renseignez-vous auprès d’Educagil.